• Melody Tim Yen

L’importance des références en affaires

« Une référence fiable est le Saint Graal de la publicité » selon Mark Zuckerberg. La montée des nouvelles technologies a transformé les façons d’échanger et de communiquer avec autrui. Avec un échange s’élevant à plus de 300 milliards de courriels envoyés et reçus chaque jour en 2020, chiffre qui devrait monter à 319,6 milliards selon la compagnie d’études du marché de la technologie The Radicati Group¹, les courriels font partie intégrante de notre vie de tous les jours, notamment en ces temps de pandémie où le télétravail est de mise.



En plus de ses fonctions de communication, le courriel est également un outil de connection (anglicisme: connection faisant référence à la mise en relation de deux personnes, inspirée du verbe connecter, et non du nom connexion signifiant la liaison d'un appareil à un circuit électrique). Ainsi, les références en affaires peuvent se faire au travers de messages d’introduction, sur une boîte courriel standard, LinkedIn, lettres de référence, appels téléphoniques, ou tout autre moyen de communication disponible.


Ainsi, les références en affaires sont devenues essentielles pour prospérer dans ce monde complexe et en constante évolution. Selon une étude réalisée par l’Université de Chicago, les « incitatifs non monétaires sont 24% plus efficaces pour stimuler la performance que les incitatifs financiers »². Une autre étude réalisée par le Social Media Today indique que « 60% des distributeurs affirment que les programmes de références génèrent beaucoup de cibles »³. Notre réseau professionnel et personnel s’avère souvent beaucoup plus étendu que ce que l’on croitet le travailler peut être extrêmement bénéfique, tout en étant peu coûteux. Des références provenant de personnes de confiance dans notre réseau sont souvent plus riches et de qualité.


Elles peuvent servir à faciliter la rencontre de deux professionnels de votre réseau de contacts qui y trouveraient leur compte à travailler ensemble. Elles peuvent également permettre d’aider un de vos contacts à atteindre un professionnel pertinent pour ses besoins, ou un ancien collègue ou employé à trouver le nouvel emploi de ses rêves.


Ainsi, on peut être à la fois la personne qui réfère ou la personne référée. En fin de compte, vous vous demandez sûrement quels sont les codes d’une bonne référence?